Parole de sourds, malentendants et entendants sur l’accessibilité des films français sous-titrés au cinéma

Depuis la création du site CinéST, fin 2010, l’équipe s’est battue pour avoir une meilleure accessibilité au niveau des films français au cinéma. En 3 ans, il y a eu beaucoup de progrès. En 2011, 8 films français ont été sous-titrés au cinéma. En 2012, 50 films. Et en 2013, 73 films !

Depuis le début du numérique, le sous-titrage devient plus simple à réaliser et à projeter au cinéma permettant de rendre accessible les films français aux personnes sourdes et malentendantes ainsi qu’aux personnes âgées et étrangères.

Depuis 2011, de plus en plus de cinémas organisent des séances sous-titrées. En 2013, un record a été battu avec "Les Garçons et Guillaume, à table !" de Guillaume Gallienne en VFST dans 117 salles réparties sur 82 villes.

Un grand merci aux productions et distributions qui ont permis de réaliser le sous-titrage sur leurs films français sous-titrés.

Un grand merci aux exploitants de cinéma qui organisent, chaque semaine, des séances sous-titrées des films français pour que les personnes sourdes et malentendantes puissent accéder à la culture française comme tout le monde au cinéma.

Et surtout merci à vous, public sourd et malentendant, de vous déplacer chaque semaine pour voir les films français en VFST et ainsi montrer que vous êtes intéressés par le cinéma français. Recevoir tous vos témoignages confirme à quel point vous appréciez aller au cinéma découvrir les films français.

Sans plus attendre, nous vous invitons à découvrir les meilleurs témoignages.

L’équipe CinéST vous souhaite une très bonne année 2014 avec davantage de films français sous-titrés et de séances sous-titrées organisées au cinéma.


Vous, en tant que spectateur sourd ou entendant, quel a été votre plus beau film français sous-titré que vous avez vu au cours de l’année 2013 ? Qu’a été votre ressenti à ce moment-là en assistant un film français en version française sous-titrée au cinéma ?

Mon coup de cœur pour l'année 2012 était pour le film de Noémie Lvovsky : "Camille redouble", l'année 2013 s'avère un très bon cru !
8 films français vus en VFST ! Et grâce à vous !
Cela aurait pu être plus !

Le classement de préférence :
1er - "La Vie d'Adèle" (UGC GOBELINS)
2 - "Le Passé" (Arlequin)
3 - "Vénus à la fourrure" (UGC GOBELINS)
4 - "Grand Central" (Escurial)
5 - "9 mois ferme" (UGC GOBELINS)
6 - "Les Garçons et Guillaume, à table !" (UGC GOBELINS)
7 – "Casse-tête chinois" (UGC GOBELINS)
8 - "Quai d'Orsay" (UGC GOBELINS)

Comme je vois que UGC fait l'effort de distribuer les films français en VFST, je me dis que je peux enfin profiter de ma carte UGC/MK2 illimitée comme tout citoyen et de ne pas me limiter uniquement aux films étrangers, donc continuez, continuez et merci !

Laetitia, Paris (75), sourde.

Depuis quelques années, surtout cette année, le cinéma a bougé en notre faveur, les personnes sourdes et malentendantes. En effet, maintenant, deux séances des deux films sous titrés français sont proposés deux jours dans la semaine dans beaucoup de cinémas (cinémas indépendants, UGC, Pathé, Gaumont) à Paris et également dans la banlieue. Parfois, la version française sous-titrée française peut être proposée dans des films étrangers. C’est le bonheur ! Au lieu de prendre 1H de transport en commun pour aller au cinéma à Paris, je vais régulièrement au cinéma UGC Cité Rosny à 10 mn en voiture ! Découvrir des films français sous titrés dans le cinéma de ma ville, quel rêve ! Quel bonheur ! Et, je me dis : « Quel parcours pour réclamer les sous titres au cinéma, enfin ! »

Les sous titres de la VFST nous donnent des informations complètes sur ce qui est auditif. Ils montrent aussi des couleurs différents selon leurs caractéristiques : des paroles, des pensées, des cris, des bruits des pas ou des dialogues en langue étrangère. Ils sont bien placés près des personnages qui parlent. C’est très confortable et agréable de se sentir le plus près des personnages. Les sous titres dans les films étrangers en VO montrent uniquement les paroles ou le récit. Ils restent en bas et au centre de l’écran. Pas de couleurs informatives. Par exemple, il m’a été difficile de savoir qui parle au début du film "Gravity" en VO. Franchement, je préfère la VFST à la VOST …

Sébastien, Rosny-sur-Bois (93)

En 2013, j'ai appris, par l'association ARDDSIF qu'il existait des films français sous-titrés et je me suis donc empressée, étant malentendante, de repérer les cinémas près de chez moi qui offrait des films français sous-titrés.

Le plus beau film auquel j'ai assisté en 2013 a été "Les garçons et Guillaume à table!" Ce fut une joie pour moi de suivre complètement les dialogues du film et de ne pas déranger mon conjoint pour entendre les mots manquants. C'est appréciable d'accéder à des salles équipées pour les malentendants, on ne se sent pas exclu.

Line, Epinay sur Seine (93)

Allez, on va au ciné ? Pour faire plaisir, on accompagne ses proches, mais…

  • Cela fait mal quand toute la salle s'esclaffe et que vous restez de marbre car vous ne pouvez pas suivre les dialogues.
  • Cela est décourageant de ne pas pouvoir suivre le fil de l’histoire, les informations essentielles vous ayant échappé.
  • C’est triste, quand il ne vous reste plus qu’à attendre que le film passe en version sous-titré à la télé, mais d’ici là, plus personne n’en parle.

Puis j’ai vu "Intouchables" en version sous-titré, juste après sa sortie nationale. Ce fut la révélation : je pouvais rire avec les autres, suivre les dialogues et commenter le film en temps réel. Depuis, j’ai repris confiance en moi et je retourne au cinéma voir des films français, sans crainte, et avec délectation.

Aisa, Montpellier (34)

Fan de cinéma et de théâtre, j'ai délaissé à regret les projections de films français et les spectacles en direct, me contentant d'un cinéma de quartier, Pathé Valence, qui diffuse de très bons films étrangers en V.O.S.T. C'est vous dire ma joie de pouvoir accéder à des films français dès leur sortie, sans attendre qu'ils soient en DVD (la plupart sont maintenant sous-titrés). J'ai apprécié de voir le dernier "Marius" (j'ai loupé la diffusion de "Fanny", seulement 1 ou 2 séances en VFST), "La cage dorée", "Les garçons et Guillaume à table !", et je pars voir cet après-midi, avec mon petit-fils, "Belle et Sébastien".

Encore merci d'avoir permis aux sourds et malentendants de profiter des nouveautés cinématographiques, même si cela est encore restreint au niveau choix.

Gisèle, 65 ans, sourde depuis 15 ans, Valence (26)

J'ai pu rire, pleurer, comprendre et ressentir les émotions des films français au cinéma....

Valérie, Pessac (33)

L'espoir Lorrain est satisfait de cette initiative. Bien sûr, trop peu de personnes profitent de cette opportunité qui leur est offerte. Nous devons solliciter les personnes sourdes ou devenues sourdes pour qu'elles retrouvent le goût du cinéma.

Lucette,
Présidente de l'Espoir Lorrain des personnes devenues sourdes ou malentendantes (54).

Quand on est malentendant, c'est vraiment un plaisir d'aller voir un film français sous-titre pour sourds ou malentendant.
Depuis un an et demi, j'ai vu 4 films sous-titrés au cinéma L'Arlequin à Paris : "Intouchables", "Au bout du conte", "Renoir", "Violette". Les sous-titrages de ces quatre films m'ont été très utiles. Mon préféré a été "Renoir". J'ai pu apprécier la douceur des images et des dialogues sans me dire que je n'avais pas tout compris.

Christiane, Versailles (78)

J'ai vu avec plaisir nombre des films français sous-titrés, bons et moins bons. Mon ressenti ? Ne plus me sentir handicapée. Ne plus être exclue.

Lumioara, Paris (75) et Saint Valery en Caux (76)

Sourde, j'étais jusqu'à ces dernières années interdite d'accès aux films français. Je ne fréquentais que les salles d'art et d'essai qui projettent des films étrangers présentés en VO. Je vois donc ces projections de films français sous-titrés comme un inestimable progrès. Mon regret en cette fin d'année, les films que je souhaitais vivement voir et qui n'ont pas été présentés en version sous-titrée à Brest : "Violette", "Suzanne", "Henri", "Elle s'en va", "La Vénus à fourrure"...
Mes films préférés en 2013 : "Les Garçons et Guillaume, à table !", "Alceste à bicyclette", "La cage dorée".

Geneviève, Brest (29), sourde.

Depuis ma prime jeunesse dans une petite bourgade de province, le cinéma ambulant qui passait chaque dimanche soir fut notre seule distraction. Plus tard, devenu sourd, l'absence de films sous-titrés a été ressentie comme une amère frustration. Puis, petit à petit, comme un renouveau, quelques copies sous-titrées nous ont restitué le plaisir de retourner dans les salles obscures. Pour ma part, je me suis senti à nouveau comme un citoyen à part entière. Les annonces faites par CinéST sont bien pratiques pour nous permettre de programmer nos séances. En 2013, j'ai pu assister à 5 projections de films français sous-titrés, malgré la distance (25 kms) qui sépare mon lieu de résidence en province d'une salle où est projeté un film : ma préférence va à "Jappeloup", magnifique, ne dit-on pas que le Cheval est la plus belle conquête de l’Homme, mais aussi à "Vive la France" ce qui ne veut pas dire que je n'ai pas apprécié les autres projections. J'ignore si dans l'assistance il y avait d'autres malentendants, mais je vous assure qu'à chaque fois, je savoure mon plaisir d'être dans la salle.

Jean, Plabennec à 25 km de Brest (29)

Etant malentendante, j'ai beaucoup apprécié de pouvoir suivre les films français en version sous-titrée tout au long de l'année. Les salles sont de plus en nombreuses à le faire et cela est vraiment formidable.
J'ai pu observer que beaucoup de personnes âgées venaient de préférence dans ces salles-là, ce qui prouve que cet effort les concerne également.

Betty, Chatou (78).

J'habite Paris, je vais presque systématiquement voir les films sous-titrés, surtout à l'UGC Gare de Lyon et au Pathé Quai d'Ivry, qui présentent les films à des horaires acceptables 2 fois par semaine. Des séances à 11h du matin me semblent de nature à ne pas attirer grand monde mais peut-être font-elles le plein...
Malheureusement, ce ne sont pas toujours les meilleurs films qui sont sous-titrés. (les "comédies" sont, hélas, souvent lourdes, et celles qui pourraient être un peu meilleures comme "les âmes en papier" ou "2 automnes 3 hivers" ne le sont pas.)
Il serait bon aussi que les DESSINS ANIMES soient sous-titrés, nous pourrions y aller avec nos petits-enfants.
Les deux meilleurs films sont pour moi : "Le Passé "et "Avant l'hiver". Les autres, que je suis surtout allée voir pour "encourager" la salle qui les programmait, ne m'ont pas laissé un grand souvenir. Je spécifie bien en prenant le billet que je viens pour les sous-titres. Je suis souvent accompagnée par mon mari qui n'a aucun problème auditif.
J'ai remarqué que les spectateurs entendants ne semblent pas du tout gênés par les sous-titres, ce qui pourrait décider les producteurs à sous-titrer systématiquement TOUS les films français.

Hélène, Paris (75).

Je voudrais vous envoyer un petit témoignage à dire que j'apprécie beaucoup vos séances avec le sous-titrage, à Paris. Je ne suis pas sourde ni malentendante mais je suis en train d'améliorer ma français (je suis britannique). Grâce à votre service, je peux éprouver des films français et bien comprendre le plupart du dialogue (qui est autrement trop rapide pour moi. Mes films préférés sont "Les garçons et Guillaume, à table !", "Eyjafjallajokull" et "La Vie d'Adèle".

James, Paris (75), entendant.

Depuis 3 mois que je sais que l'on peut voir des films français sous-titrés en français, j'ai repris le chemin des salles de cinéma (Gaumont à Montpellier) .
Jusqu'ici j'allais uniquement voir des films étrangers sous- titrés en français me privant, ainsi que ma femme, des productions de mon pays.
Notre association, SURDI 34, a mis en place un réseau de surveillance et informe dès le mercredi sur les salles qui mettent les films s/titrés à l'écran. Des personnes non malentendantes nous accompagnent souvent.
Le plus beau film que j'ai vu est "Belle et Sébastien", mais il y en a bien d'autres que j'ai aimés.

Jean-Claude, Montpellier (34)

Les films en version française (originale) sous titrés ont été une vraie bonne nouvelle pour les malentendants.

Personnellement le jeudi soir est mon nouveau rendez-vous cinéma (même si mes activités m’empêchent d’aller au cinéma tous les jeudis) à Pathé Wepler.
J’ai donc été ravi de voir arriver d’autres jours, en particulier en soirée le WE. Je vais voir "Guillaume et les Garçons, à table !" ce soir (vendredi) à l’UGC Gobelins.
Mais, lorsque l’on rate un film, on a peu de séance de rattrapage. Il ne reste qu’à attendre la sortie en DVD (les films changent généralement chaque semaine).

Dominique, Paris (75).

Pour l’année prochaine, en 2014, qu’aimeriez-vous voir comme film français en VFST au cinéma ? Quels sont vos attentes de 2014 en matière d’accessibilité au cinéma ?

Pour 2014, je souhaite le plus de films possible en ST (pas uniquement les films commerciaux) avec au moins une séance par semaine.

Gisèle, 65 ans, sourde depuis 15 ans, Valence (26)

Le cinéma, ça rend la vie plus belle ! Alors, merci à tous celles et ceux qui contribuent à adoucir la vie des sourds et malentendants en leur permettant de continuer à voir des films.

Christiane, Versailles (78)

Que tous les films soient sous-titrés. L'idéal serait d'arriver techniquement à ce que ce soit possible à toutes les séances, sur simple demande à l'arrivée par un système individuel qui ne gênerait pas les autres spectateurs. En attendant, des séances plus nombreuses le soir me paraissent souhaitables.

Lumioara, Paris (75) et Saint Valery en Caux (76)

Mon souhait pour 2014 est d'élargir les films français sous-titrés aux films étrangers et de diffuser ces films dans toutes les salles de cinéma.

Line, Epinay sur Seine (93)

Oui j'apprécie les films en VFST, ce qui permet de ne pas rater la moitié des dialogues. Il est important que les producteurs continuent à sous titrer les films Français et que les exploitants organisent de plus en plus de séances sous titrées.
Pour que les sourds et malentendants ne soient pas oubliés.

Jacqueline, Rouen (76)

A Angers, très peu de films français y sont projetés en VFST. Je souhaite pour l'année 2014 et pour les prochaines années à venir qu'il y ait au moins un film par semaine, au mieux plusieurs films par semaine...
Tout le monde y aurait droit, et que chacun s'en saisisse ou pas. Les personnes s'y habitueront. Il faut que ce soit accessible à tout le monde. Et tout le monde y gagne, ne serait-ce lire la langue française.

Pierrick, Angers (49)

J'ai adoré "Le Prénom", "Joséphine" et "Les Reines du ring". Ce que je souhaite, que les dessins-animés soient d'avantage sous-titré afin de comprendre l'histoire en même temps que mes enfants.

Cécile, Dijon (21)

Je reste confiant par rapport à l’accessibilité des films sous titrés pour les sourds et malentendants dans les années suivantes. Je souhaiterais voir plus de séances avec un plus large éventail entre le VF, la VOST et la VFST avec des horaires plus adaptés, par exemple, une séance dans un week-end dans tous les cinémas. Il ne faut pas oublier à équilibrer entre les films étrangers et les films français, en effet, il y a quand même très peu de films étrangers en VFST dans des cinémas de banlieue parisienne. Pour moi, les sous titres « INCRUSTES » à l’écran sont un outil parfaitement adapté au public sourd malentendant ! J’ai mis « incrustés » en lettre capitale car j’ai entendu parler de l’existence des lunettes qui permettent au public sourd de lire les sous titres. Les spectateurs sourds seraient obligés à ne pas bouger leurs têtes pour maintenir une bonne place des sous titres devant l’écran. Ces lunettes qui n’ont rien à voir avec des lunettes 3D, ne sont pas du tout confortable… Enfin, je pense, enfin, j’espère que les années suivantes sont meilleures dans l’accessibilité des films sous titrés pour les sourds et malentendants. Là, enfin, je peux dire : « Il y a le cinéma proche de nos émotions » ….

Sébastien, Rosny-sur-Bois (93)

Retour vers les actualités